Encore un jeu culte qui nous a bien occupé pendant notre enfance ! Mêlant stratégie, habileté et endurance physique, la balle aux prisonniers nous amusait en récré tout comme en cours de sport durant nos années de cours élémentaires !

Ce jeu, également appelé balle au camp, ballon prisonnier ou ballon-chasseur, faisait s’affronter deux équipes sur un terrain divisé en 4 zones : deux camps ou les joueurs s’affrontent en équipe et deux « prisons ».

Les règles de la balle aux prisonniers

Le but du jeu est d’éliminer tous les joueurs adverses, en les touchant avec le ballon. Dès qu’un joueur est touché, il gagne la « prison » de l’autre camp. Son but sera de récupérer les ballons entrant dans sa prison pour toucher les joueurs du camp adverse et ainsi, se délivrer. A moins que des membres de leur équipe, encore dans la zone de combat, décident, stratégiquement, de lancer la balle aux prisonniers.

L’équipe gagnante est celle qui dispose encore d’au moins un joueur en capacité de jouer.

Ce jeu sportif a donné naissance au « dodgeball », sport pratiqué notamment dans les pays anglo-saxons.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •