Aux états unis, le clip vidéo connait un envol entre les années 1975 et 1980. La musique s’invite ainsi à la télévision. Aux prémices de cette nouvelle mode, nous étions alors loin de nous imaginer qu’une nouvelle ère était en train de s’ouvrir !

Le clip ou vidéo clip nous vient de l’anglais « to clip » signifiant pincer, mais également « couper », « abréger ». Il s’agissait ainsi d’extraire des morceaux d’une musique et de la poser sur une vidéo purement promotionnelle. Nous pouvions ainsi avoir des mises en scène, des extraits de concerts, des micro-films permettant d’interpréter la chanson ou de l’introduire de manière décalée… Tout cela dans un seul but : marquer les esprits et séduire le public ! Les clips entretiendront également l’image de marque des artistes.

La généralisation des clips dans les années 80

C’est en 1981 que le clip deviendra mainstream, grâce à MTV, nouvelle chaine américaine vouée à s’étendre sur tous les continents. Pour se développer, elle fit le pari osé de ne diffuser que des clips et inaugura son projet avec la chanson symbolique des Buggles, Video killed the radio star.

Comme la chaîne diffusait des clips 24h sur 24, seuls les groupes ayant créé des clips étaient mis en avant. Ils étaient peu à l’époque et accédèrent directement au succès ! Le résultat ne se fit pas attendre et l’ensemble des artistes, dont, bien sûr la new wave, tournèrent des clips pour espérer se faire connaître !

En France, la première émission de clips apparut sur Antenne 2 : Platine 45. Cette émission fut lancée en 1982 et fut présentée par le célèbre Jacky qui rejoindra quelques années plus tard le Club Dorothée.

L’un des clips les plus marquants de cette époque était celui de « Thriller », de Mickael Jackson. Et vous, quel était votre clip des années 80 préféré ? Lâchez-vous dans les commentaires !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •